Page des menu
TwitterRssFacebookLa chaîne YouTube
Catégories

Rédigé par le 1 Avr 2014

1 retraité pour 1 actif en 2060 – Le doute n’est plus permis !

1 retraité pour 1 actif en 2060 – Le doute n’est plus permis !

En 2060, il y aura 1 retraité pour 1 actif !

Comment dans ces conditions les retraites pourront-elles être financées par les actifs ? impossible de demander à 1 actif de payer la retraite d’1 retraité, le chômage des chômeurs, la protection sociale de tous, le train de vie de l’état, le train de vie des collectivités locales, l’éducation des enfants et les avantages de certaines catégories non productives. L’équation est donc insoluble et le pire dans cette histoire, c’est que personne ne voit rien venir : ni les politiques qui souhaitent se faire élire, ni les syndicats qui ne travaille pas dans l’intérêt des générations futures, ni les actifs qui préfèrent consommer et encore moins les retraités qui n’ont aucun intérêt à vouloir le changement et représentent en 2014 la plus grande masse des votants…

Tout le monde fait l’autruche en espérant le miracle ! Est-ce la bonne solution ? vous n’avez pas besoin de moi pour répondre à cette question trop longtemps laissée sans réponse.

L’objectif de cette vidéo est de vous faire prendre conscience que l’équation est insoluble, que le système de retraite actuel ne survivra pas à l’horizon 2030 et que pour les générations des 20-45 ans, il vous reste une chance unique de ne plus dépendre de ce système malade qui vit actuellement ses dernières années. Pas de catastrophisme, juste une prise de conscience et c’est bien là l’objectif de cette vidéo factuelle que je vous livre aujourd’hui.

Je vous laisse découvrir cette vidéo et n’hésitez pas à poster vos commentaires ci-dessous, même si vous n’êtes pas d’accord avec ma démarche…

Bonne journée à vous

Etienne

La reproduction, intégrale ou partielle de cet article, est autorisée dès lors que la mention "independancefinanciere.fr tous droits réservés" est ajouté, accompagné d'un lien vers cette page.


immeuble de rapport formation

13 Commentaires pour "1 retraité pour 1 actif en 2060 – Le doute n’est plus permis !"

  1. Bonjour Étienne,
    Merci pour cette vidéo qui permet de remettre les choses à leur place à partir de données concrètes et fiables.
    Je souhaite que celle-ci participe à l’ouverture des consciences et aide à la prise de responsabilité individuelle pour être soi-même la source de ses futurs revenus et non compter sur l’état ou sur le régime des retraites pour le faire.

    Vis une merveilleuses journée.
    Maxime

  2. merci pour la video, efficace et concise!
    personnellement je quitte le système de retraite et construis ma propre retraite! exit la CIPAV, le RSI et consort.
    bonne chance aux autres…

  3. Merci de le rappeler et de le marteler, ce constat est fait depuis des décennies, mais peu de personnes agissent en tant que particuliers, puisqu’il n’y a rien à attendre au plan collectif, hélas…

    Car la devise la plus partagée est: “après nous le déluge”

    Bienheureux ceux qui auront anticipé, ils sauveront au moins les meubles.

  4. En effet le maître mot ici c’est “Anticiper”. Mais combien de personnes sont capable ou ont la volonté de réfléchir à leur avenir ?

    Lorsque je parle d’avenir autour de moi je constate une paresse intellectuelle, un laissé-allé chez les gens qui personnellement me sidère. Je pense que beaucoup s’en mordrons les doigts dans quelques années.

  5. Le déficit du régime de retraite n’est pas juste du au nombres de cotisant.
    Il y a aussi le problème de la croissance. Si celle-ci revient et que la France commence à créer des emplois. je ne vois pas pourquoi ce modèle de répartition pourrait disparaître. Peut-être que les pensions diminueront mais on touchera quand même un petit pécule

    • Avec 1 actif pour 1 retraité, ça veut dire qu’une personne avec un salaire moyen autour de 2 000 euros brut, devra payer la penser d’un retraité, c’est à dire environ 1 500 euros net… il lui reste donc 500 euros pour vivre !!! Croissance ou pas croissance, les mathématiques sont là… Il faudrait que le salaire moyen atteigne 5 ou 6 000 euros pour payer les 1 500 euros des retraité, et là ça serait possible… c’est ce qu’on appelle l’inflation ou la dévaluation… mais à ce moment là effectivement, le pouvoir d’achat des 1 500 euros sera proche des 500 euros… on appelle plus ça une retraite…

      Aujourd’hui, beaucoup d’artisan et de commerçant touchent autour de 600 euros de retraite… il leur restera alors l’équivalent de 200 euros par mois

      Voici l’ampleur du problème !

  6. C’est vrai que la situation se dégrade plus vite que je pensais
    En effet, selon les estimations du conseil d’orientation des retraites, en 2040, il y aura un cadre touchera environ 56% de son dernier salaire lorsqu’il va partir à la retraite.
    Il faut donc mettre en place des gardes de fous pour garder son niveau de vie d’antan

  7. Bonjour Etienne, merci d’avoir partagé cette vidéo sur cette question épineuse de l’âge de la retraite. C’est vraiment inquiétant l’état des choses à ce sujet.

  8. Bonjour Etienne, merci d’avoir partagé cette vidéo sur cette question épineuse de l’âge de la retraite. C’est vraiment inquiétant l’état des choses à ce sujet.

  9. Bonjour

    C’est pour cela, que je ne compte pas du tout sur ma futur retraite.

    Déjà j’ai 26 ans d’ici là, l’age pour partir à la retraite sera de 90 ans. lol

    J’investi dans l’immobilier, je vois que sa pour me préparer une retraite dans le futur.

    Et sa marche, en juin je signe pour mon deuxième immeuble de rapport!

    • Bonjour,

      Merci Etienne pour cette vidéo tout en chiffres. L’ idée qu’ il ne faut pas compter sur l’ Etat pour avoir une retraite bien méritée convenable est une idée que partage la plupart des gens. Mais les chiffres permettent de véritablement se rendre compte du risque qu’ on prend en s’arrêtant à l’ idée. Il faut agir. Et agir jeune, comme Nicolas le fait. C’ est une démarche exemplaire.

      Si on considère qu’ en plaçant à 20 ans ne serait-ce que 100 euros par mois à 7,5%, on peut se construire une retraite dorée d’ un demi million d’ euros, et mettre à l’ abri les générations suivantes de sa famille en plaçant une seule fois 1000 euros à 7,5% sans jamais rajouter un seul centime grâce à la fonction exponentielle. Presque tout le monde peut faire de sa famille des futurs millionnaires ( et davantage) de génération en génération…

      J’ ai écrit un article à ce sujet, en cadeau de Noël pour que tout le monde puisse en profiter. Si Etienne me le permet, je met le lien ici http://destination-epargne.com/atteindrez-vous-la-reussite-financiere/, et partagez l’ info au maximum, les gens doivent savoir. Chacun a un rôle à jouer pour un avenir meilleur.

      De joyeuses fêtes à toutes et à tous,
      Isabelle

  10. Excellente analyse Etienne

    Pour ma part et selon mes calculs, on n’y arrivera avant 2060 si l’age de la retraite n’est pas modifié. Pour mes estimation, je ne me base pas sur la pyramide des âges, mais sur la courbe d’espérance de vie. Selon moi nous atteindrons le seul des 1 actif pour un retraité dès 2050. Je suis peut être plus pessimiste que toi. Mais l’important n’est pas la méthode de calcul utilisé

    En effet, l’important est de se prémunir contre cela, car que ce soit la population ou l’Etat personne ne voit rien venir et le problème est sans cesse remis à plus tard. La situation est catastrophique et tout le monde s’en fout. C’est pourquoi, il ne faut pas faire partie de ces gens et arrêter de rêver à une retraite d’Etat.

    Un Français moyen paye déjà pas loin de 50% d’impôts sans prendre en compte les cotisations sociales. Etre solidaire oui, mais travailler que pour les autres c’est complétement différent. Si cela continu comme ca bientôt nous auront seulement le droit de travailler, de payer son loyer d’acheter sa nourriture et c’est tout.

    L’indépendance financière est aujourd’hui la seule issue pour ne pas faire partie de ce système dans 20 ou 30 ans.

    La gauche nous propose de solutionner le problème par l’immigration, alors que la droite nous propose d’augmenter l’âge. Les deux solutions sont selon moi très peu pertinentes, car elle ne font que retarder le problème d’une vingtaine d’année. Il faudrait faire venir 20 millions de personnes pour retrouver le taux actif/retraité des années soixante, mais ils finiront retraités ensuite. De l’autre côté, les prémisses de la maladie d’Alzheimer débutent à 60 ans, alors jusqu’à quel âge veulent-ils faire travailler les gens?

    La seule solution étatique est une refonte complète du système des retraite, mais c’est pas près d’arriver, alors personnellement j’ai décidé de tout faire pour atteindre l’indépendance financière le plus rapidement possible.

    En tout cas merci pour cet article Etienne. Ca fait plaisir de voir qu’on n’est pas seul à avoir remarqué le problème. Merci d’offrir cette prise de conscience.

  11. Entrepreneur depuis 2 ans j’ai perdu mes illusions en terme de retraite et de sécurité sociale ! En 2060 je n’aurai aucune retraite et je le sais alors je mets tout en oeuvre pour construire mon avenir en ne comptant plus sur la CIPAV et le RSI…Merci pour votre retraite !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *