Page des menu
TwitterRssFacebookLa chaîne YouTube
Catégories

Rédigé par le 24 Sep 2013

La Pologne annule les obligations de son système de retraite qu’elle refond – Attention, fonds en euros en danger !

La Pologne annule les obligations de son système de retraite qu’elle refond – Attention, fonds en euros en danger !

Ceci est un hold up de l’état sur les retraites par capitalisation et ceci devrait arriver en France très prochainement puisqu’il s’agit du même type d’obligations. Vous pouvez revisionner la vidéo que j’ai réalisé à ce sujet : Le danger des fonds en euros : pourquoi en sortir ?

Je n’ai pas l’habitude de relayer les articles, ni l’actualité, mais il s’agit d’une dépêche de grande importance de Bloomberg qui n’a pas été relayé en France. Voici une traduction partielle et libre avec les commentaires de Simone Wapler, qui ne m’en voudra pas de relayer une telle information. Vous trouverez la dépêche Bloomberg du 4 septembre en cliquant ci-après.

****

La Pologne va saisir et annuler les obligations d’État détenues par les fonds de pension sous gestion privée pour prendre un raccourci d’une opération de nationalisation du système afin d’infléchir la dette publique, a indiqué le premier ministre Donald Tusk.

Commentaire : Il s’agit de l’équivalent de nos contrats d’assurance-vie en euro, donc des obligations, qui sont en fait en majorité de la dette publique.

 

Les fonds de pension conserveront les actifs investis en actions et les futures contributions au système de capitalisation seront volontaires.

Commentaire : L’équivalent des contrats en unités de compte, c’est-à-dire les fonds actions, devraient donc échapper à cette nationalisation sauvage. (…)

 

Les sociétés détentrices de ces obligations et régissant les fonds de pension polonais comprennent : Aegon NV (AGN), Allianz SE (ALV), MetLife Inc. (MET), Aviva Plc (AV/), AXA SA (CS), Assicurazioni Generali S.p.A., ING Groep NV and Nordea Bank AB. (NDA).

« Le système de retraite privé repose partiellement sur l’expansion de la dette, ce qui s’avère très coûteux », a indiqué Tusk lors de la conférence de presse. « L’effet sur la dette publique est dévastateur et nous a empêché de faire un nouveau bond dans notre développement. »

Commentaire : L’augmentation de la dette publique serait due à la soif d’épargne des retraités ! En France, on dira probablement que les détenteurs d’assurance vie ont honteusement « profité » de la dette nationale en bénéficiant en plus d’avantages fiscaux. Double crime…

 

Ce mouvement permettra de réduire la dette publique de 8 points de PIB a indiqué aux journalistes Jacek Rostowski, le ministre des Finances.

Commentaire : Si une telle mesure était adoptée en France ce serait bien plus que 8% de dette en moins. L’assurance-vie sous toutes ses formes (contrats reposant sur des obligations ou des actions) représentant plus de 1 400 Mds€ pour une dette de 1 900 Mds€.

La hausse des rendements

Les rendements sur les obligations à dix ans émises en zloty ont augmenté de 13 points de base depuis octobre 2012, et atteignent 4,79%, un plus haut depuis octobre 2012.

 

Commentaire : La Pologne est endettée à hauteur 57% de son PIB, ce qui est beaucoup moins que la France. Pourtant, elle a du mal à supporter un taux de 4,79%. Voici un graphe d’Eurostat sur lequel figure la Pologne (PL).Et la dynamique de la dette de la Pologne n’est pas plus grave que celle de la France. Là où la France est passée de 90,2% à 91,9% de ratio dette sur PIB, la Pologne est passée de 55,6% à 57,3%.

 

La nationalisation

L’État prendra le contrôle des obligations détenues par les fonds de pension et les transformera en retraites du système public.

Commentaire : C’est comme si on vous disait que votre assurance-vie était confisquée mais que vous recevriez en compensation un droit complémentaire au minimum vieillesse de la Sécurité sociale.

La suite de cette dépêche n’a pas été traduite, avis aux amateurs.

***

Depuis de long mois, je tente de vous sensibiliser aux risques des fonds en euros et je vous invite aujourd’hui à sortir des fonds en euros avant qu’il ne soit trop tard. En effet, les fonds en euros de vos contrats d’assurance-vie sont constitués à plus de 80% de dette d’état et en particulier des OAT Françaises (Obligations de l’Agence du Trésor). Retrouver ma dernière vidéo sur le sujet : Le danger des fonds en euros : pourquoi en sortir ?

La reproduction, intégrale ou partielle de cet article, est autorisée dès lors que la mention "independancefinanciere.fr tous droits réservés" est ajouté, accompagné d'un lien vers cette page.


immeuble de rapport formation

4 Commentaires pour "La Pologne annule les obligations de son système de retraite qu’elle refond – Attention, fonds en euros en danger !"

  1. c’est mieux d’aller jusqu’à la fin des dépêches -en gros c’est pas gagné pour le gouvernement d’imposer cela-

    “Poles will have three months to declare whether they still want to save for their retirement with privately run funds, Tusk said. If they opt not to, their future contributions will go to the social security system, he said.
    The Polish chamber of pension funds said it was “deeply disappointed” with the plans outlined by the government and said they raise “serious legal doubt,” according to a statement e-mailed today.”

  2. @ symon
    oui il faut tout lire, mais penser que ce n’est pas gagné est illusoire : ils ont essayé avec des fondamentaux moins graves que les nôtres, pensez vous que l’équipe au pouvoir ici se privera de telles opportunités ?

    En tout cas c’est possible, sous d’autres formes inédites, vous allez voir, vous allez être éblouis !!

  3. Bonjour Etienne,
    Entre le prélèvement à Chypre, les obligations Polonaises et la supertaxe du FMI, il ne fait décidément pas bon d’être épargnant dans l’UE en ce moment!
    Concernant cette histoire d’obligations, la chambre des fonds de pension Polonaise a porté un recours devant la commission européenne mais je n’y crois pas trop.
    Pour moi, les fonds de retraite privés correspondent d’abord aux PERCO en France gérés justement par AXA, Generali, etc. De toute façon ce n’est que l’enveloppe et dans le cas où ils seraient “confisqués” les assurances-vie contenant les obligations le seraient probablement aussi, je te rejoins donc sur le fond.
    Quelle sera leur prochaine trouvaille maintenant?

  4. tu as parfaitement raison mais très peu de gens sont au courant ou font attention à ça mais il est illusoire de croire que les assurances vies en fond euro sont sécurisées et l’état pourrait très bien décider de ne pas payer ses créances.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *