Page des menu
TwitterRssFacebookLa chaîne YouTube
Catégories

Rédigé par le 4 Juil 2016

Le portefeuille permanent – En direct d’Islande

Le portefeuille permanent – En direct d’Islande

C’est en direct de Borgarnes, une petite ville à l’ouest de l’Islande (au nord de la capital Reykjavik) que j’ai choisi de lancer une série de question-réponse dans ce beau pays. L’Islande ce petit pays par le nombre d’habitant mais grand par le coeur ! Pour les amateurs de foot, vous avez pu suivre son parcours incroyable qui s’est terminé dimanche soir, mais qui n’en est pas moins extraordinaire !

Dans cette vidéo, vous découvrirez la question de Franck, qui a eu la bonne idée de me faire sortir un peu du domaine de l’immobilier pour vous faire découvrir le « portefeuille permanent ». Cette solution originale n’est pas très nouvelle, mais elle est très efficace pour investir en ces temps de crise monétaire, financière et économique.

Excellente vidéo à vous et profitez bien des paysages Islandais…

La reproduction, intégrale ou partielle de cet article, est autorisée dès lors que la mention "independancefinanciere.fr tous droits réservés" est ajouté, accompagné d'un lien vers cette page.


immeuble de rapport formation

5 Commentaires pour "Le portefeuille permanent – En direct d’Islande"

  1. Salut Etienne,

    Ravi de voir que le voyage islandais se passe si bien !!!

    De magnifiques vues maritimes, en effet….

  2. Salut Etienne.

    Je voudrais apporter ma contribution en ce qui concerne les taux d’intérêt. Dans le système de monnaies fiduciaires (promesses irremboursables) qui nous est imposé, la banque centrale est toujours acheteur net de dette souveraine. Ce comportement prédictif permet aux investisseurs de réaliser des profits sans risque sur le marché obligataire. Comment? Ils n’ont qu’une chose à faire: acheter la dette avant la banque centrale, puis la lui revendre à leurs conditions, c’est à dire à un prix en hausse et, donc, un taux d’intérêt en baisse.

    Ce n’est donc pas parce que les taux sont bas qu’ils vont remonter. Les taux sont bas, ils vont le rester, et vont continuer à baisser jusqu’au jour où l’or ne s’échangera plus contre des promesses.

    Les investisseurs du marché obligataire achètent de la dette car elle leur offre des promesses gratuites qui ont une valeur car elles permettent d’acheter de l’or grâce au dernier lien, ténu, qui existe entre l’or et le dollar par le biais du marché à terme. Le jour où ce lien sera rompu, ces gains ainsi que le capital investi ne seront plus payables en quoi que ce soit d’autre qu’en eux-mêmes. Il n’y aura plus aucune justification économique au fait de détenir de la dette souveraine. Les investisseurs se précipiteront vers la sortie, en vain: la taille de la montagne de dérivés est telle que tous les assureurs (rand 1, rang 2, rang n) passeront vendeurs de dette souveraine, provoquant une avalanche que rien ne pourra arrêter. Ce sera l’effondrement cataclysmique de notre Tour de Babel.

    • C’est le jeux de la chaise musicale effectivement Eric ! qui sera le dernier à échanger ses bouts de papier sans valeur contre de l’or ?

      Certainement pas les initiés de Wall-street, Lazard, Rothschild, Rockfeller, Goldman et companie !

      Bernard (Madoff) est très certainement un rigolo à côté de ces gens peu recommandables qui écrasent les autres depuis tant d’années !

      Savez-vous que le 28 septembre 2008, lors de la faillite de Lehman Brothers, l’indice dow jones a fait une baisse de 777,7 points et que 7 ans, 7 mois, 7 semaine et 7 jours après cette date, cela nous même au 24 juin 2016, date du Brexit, date à laquelle le monde a connu la plus grosse chute boursière de son histoire !

      En finance, il n’y a pas de hasard, sachez-le, l’objectif est de vous prendre le plus possible en vous faisant crier le moins possible !!!

      Eric a raison, n’attendez pas de tout perdre pour comprendre que la finance n’est qu’une autre manière de nous rendre esclave… brisons nos chaines !

  3. Au fait, j’ai oublié de te demander s’il y a une météo des plages en Islande!

    • En Islande, l’eau est bonne, même très chaude ! en effet, on peut se baigner à peu près partout dans les sources d’eau chaude, mais pour la plage, une combi est recommandé !

      Pas mal de surfer tout de même ! C’est un pays magnifique et beaucoup plus « chaleureux » que l’on pense !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *