Page des menu
TwitterRssFacebookLa chaîne YouTube
Catégories

Rédigé par le 20 Jan 2016

NON, votre argent n’est pas en sécurité à la banque !

NON, votre argent n’est pas en sécurité à la banque !

Depuis quelques semaines, nous voyons fleurir sur internet des articles de journaux qui sont censés rassurer les épargnants sur leur épargne. Dans ces articles, nous essayerons de mettre en évidence les risques d’une faillite bancaire sur votre épargne et les conséquences pour vous.

Quel est le risque d’une faillite et les conséquences sur votre épargne ?

Le risque principal, bien entendu, la faillite d’une ou plusieurs banques en France ou en Europe. Il y a plus d’un an, j’alertais sur les faillites de banque qui passent sous le radar des médias et pour cause, les médias sont tous possédés par des banques ou des individus proches des banques.

Voici quelques articles intrigants :

Vos comptes bancaires sont mieux protégés depuis le 1er janvier
Votre argent est-il en sécurité ?

J’aimerai donc analyser un de ces articles, paru dans “Le Revenu” titre : “Votre argent est-il en sécurité ?“.

Aline Fauvarque, journaliste financier et auteur de cet article rassurant, n’est ni conseillère en gestion de patrimoine, ni même banquière. Pourtant elle écrit : “de nombreuses mesures ont heureusement été prises pour assurer la liquidité de vos placements ainsi que la solidité de vos intermédiaires.

On pourrait résumer ainsi :

Heureusement tout est réglé, circulez y a rien à voir !

Plus loin dans cet article “intéressant”, on obtient des informations capitales : “le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR), qui couvre les banques et les prestataires de services d’investissement, a dans ses caisses 3 milliards d’euros de réserves pour dédommager en cas de faillite les déposants, à hauteur de 100.000 euros par personne et par établissement. Sont garantis : les comptes à vue, comptes à terme, PEP, PEL, LDD et livrets, hormis les Livret A, LDD et LEP, garantis de leur côté par l’état. Vous profitez en plus d’une garantie de 70.000 euros en cas de disparition de titres boursiers.”

-> Prenons une calculatrice !

Je suis un scientifique dans l’âme, vous le savez, alors moi les chiffres j’adore ça !

– Prenons 3 milliards d’euro ( 3 000 000 000 euros) divisés par 100 000 euros,
– Ça fait 30 000 personnes de “sécurisées”
– Prenons maintenant l’épargne bancaire des Français, soit 1 522 milliards ( 1 522 000 000 000 euros)
– Prenons la part de marché des grandes banques de détails en France :

  • Crédit Agricole (29%)
  • BPCE (21%)
  • Société Générale (13%)
  • Crédit Mutuel (13%)
  • BNP (10%)
  • La Banque Postale (8%)
  • HSBC (2%)
  • Autres (4%)

– Admettons maintenant que l’une des 5 grandes banques tombe (je ne dis pas qu’elles vont tomber, et je ne le souhaite pas, c’est juste un exemple).

– Alors le FGDR devrait rembourser au minimum 1 522 milliards X 10% (part de marché) soit 152 milliards
– Avec 3 milliards de dotations, le FGDR représente moins de 2% de l’épargne de la plus petite des 5 grandes banques.

Non, votre argent n’est pas en sécurité !

Je ne parle même pas des fonds en euros, vous savez les fonds garantis qui ne perdent “jamais” d’argent ! Avez-vous la moindre idée de ce qu’il y a dedans ? NON ? C’est de la dette pure. Oui le montant est garanti, mais savez-vous qu’avec les dispositions inscrites dans votre contrat, un blocage des fonds est possible par décision de l’assureur ? Les emprunts vous connaissez ? Quel est l’intérêt d’avoir de l’épargne garantie si vous ne pouvez plus en disposer librement !

Où est votre argent ?

Contrairement à ce que nous pensons tous, notre argent n’est pas en banque, il est parti il y a bien longtemps et ce que vous avez en banque, c’est une créance.

La banque n’a plus votre argent, elle a juste une dette envers vous !

L’argent est bien parti et lorsqu’on parle d’épargne des Français, on parle surtout de la dette des banques envers les épargnants français.

banque-faillitePour votre sécurité, vous n’avez plus de liberté !

Quel est le risque réel ?

Le risque est simple, tout perdre. Depuis mon article ……….. plusieurs banques viennent de faire faillite en Europe. Comme par hasard, pas un mot dans les médias, qui préfèrent diffuser leur “propagande” sur “la peur des musulmans et du terrorisme” ! Je rappelle à mes lecteurs que nous ne sommes plus en démocratie de toute manière ! Vous pensez que je vais trop loin, écoutez Etienne CHOUARD ici.

Sachez aussi que depuis la nouvelle directive BRRD mise en place dès le 1er janvier 2016, l’état ne renflouera pas les banques, accrochez-vous bien, ce sont les dépositaires (VOUS) qui devraient renflouer votre banque. Vous êtes en première ligne, merci à nos députés !

Quelle est la suite ?

Comment ça risque de se passer ? C’est simple ! Souvenez-vous, le discours comme quoi les Grecs sont malhonnêtes, échappent à l’impôt, juste avant de se voir imposer une chute des retraites et un contrôle des capitaux. Nous entendrons alors hors de France : “les Français sont des pourris gâtés, ils ont des grosses retraites et partent jeunes, et en plus ils font du black et ne travaillent que 32h… etc…”

Vous avez compris !

Ce que les Français ont laissé faire en Grèce et à Chypres, sera appliqué très probablement aux Français

Comment réagir ?

Sortez votre cash, diversifiez en devises, ouvrez des comptes à l’étranger (déclarés bien sûr), achetez de l’or, achetez des actifs tangibles…

Achetez des actifs tangibles !

Fuyez, les actions, les fonds en euros, les dettes, les SCPI, les liquidités en banque, les PEL, CEL et autres, les produits financiers purs…

Une conclusion s’impose :

Nos grands-parents n’avaient pas confiance ni dans les monnaies papiers, ni dans les banques, ils stockaient de l’or physique chez eux pour accroitre leur liberté et limiter l’impact des crises, et vous voulez que je vous dise,

ils avaient raison !

NOTE FINALE : Je viens de modifier la dernière partie de mon article ou je disais en substance la chose suivante :

  • Pourquoi doit-on croire des médias qui de toute manière pratiquent la censure et l’autocensure ?
  • Pourquoi nos libertés sont-elles en train disparaître au profit d’une dictature policière ?
  • La liberté d’expression que les Français pensaient défendre, ne serait-elle pas la cible de nos dirigeants ?
  • “Le management de la terreur”, c’est une méthode efficace de contrôle des peuples ! La peur de l’autre est programmée et organisée…
  • Les autres éléments explicites sur les attentats de Paris dont les “vrais” commanditaires courent toujours (comme dit RISS), je les ai retiré, certains d’entre vous ne sont pas disposés à l’entendre.
  • Pour le reste, temps que ça ne passe pas au 20h, ça n’existe pas il paraît ! Espérons alors que la vérité sorte avant la catastrophe !

Notre démocratie, si elle existe encore, est en danger, soyez-en conscient !

Posons-nous les bonnes questions, notre démocratie en a besoin !

Voici une pétition en ligne qu’il est important de signer pour que les Français soient au courant de la situation. Signez la pétition sur Change.org.

La reproduction, intégrale ou partielle de cet article, est autorisée dès lors que la mention "independancefinanciere.fr tous droits réservés" est ajouté, accompagné d'un lien vers cette page.


immeuble de rapport formation

22 Commentaires pour "NON, votre argent n’est pas en sécurité à la banque !"

  1. Etienne,

    Je connaissais l’investisseur, un peu moins le contrarien!
    En tout cas j’adhère et je pense à peu près la meme chose.

    Au plaisir d’une rencontre sur Nantes!

  2. Tu as oublié de préciser que le plan est de supprimer à terme le cash. Une fois cela effectuée ils ont la main mise totale sur vos comptes et ensuite …

    As-tu des adresses de banque à l’étranger ?

    • Il y a la MCB à Maurice, Bank of China à Hong Kong, sinon ING au Luxembourg et des dizaines d’autres. A déclarer au fisc bien entendu mais attention à la devise finale. Pour plus de protection cette devise ne doit pas être uniquement l’Euro.

      Au plaisir !

  3. très intéressant comme article, quel pays conseilles tu pour ouvrir un compte stp?

    • Evites les pays de la Zone euro sauf peut-être le luxembourg qui est très solide ! Evites les USA (Le Dollars est condamné à moyen terme). Privilégie Hong Kong, Singapour, la suisse, le Canada, l’Australie, la norvège et les pays stable qui commercent bien. A déclarer bien entendu, cette pratique n’est pas pour échapper au fisc mais pour échapper à un “potentiel” contrôle des capitaux à la grecque et une dévaluation de l’Euro !

      Lorsque tu ouvres un compte, il faudra le libéllé dans l’argent du pays ou d’autres devises, pas l’Euro bien entendu car en France tes actifs sont déjà libéllés en Euro !

  4. Salut Etienne,

    Pour ce qui est des SCPI tu les mets dans le même panier que les fonds en euro je suis un peu dubitatif, il est vrai qu’il y a une part de financier avec un gestionnaire, mais les parts de SCPI représente un bien physique tangible, on pourrait remplacer sa par un bien acheter en indivision.

    apparemment se n’est pas ton avis

    • J’ai ecris un article complet sur le risque des SCPI, le voici : Investir dans les SCPI : les vrais risques dévoilés

      Tu y apprendra qu’entre 1991 et 1997, les SCPI ont perdus en moyenne 54% !!! Aujourd’hui, les valo sont bien plus impressionnantes, et les manières de sortir sans dégats des SCPI sont beaucoup plus problématiques ! Bonne lecture

    • Dans le cas ou l’on ne désire jamais vendre ses parts de SCPI et uniquement garder le versement de dividende tu penses pas que cela peu être intéressent?

    • Oui bien sûr, sur le long terme ça peut être intéressant !

      Attention tout de même, si les SCPI ont perdu 54% entre 1992 et 1998, il a aussi fallu plusieurs années pour revenir au point de départ, donc si on parle de 20 ans, pas de soucis… dans le cas ou l’inflation est suffisante et qu’il n’y a pas de grosse dépréciations d’actifs !

      Attention aussi, les rendements des SCPI sont très sensibles à la hausse des taux, aujourd’hui nous sommes au plancher !

  5. Bonjour Edouard,
    Le thème développé est intéressant, les solutions moins “évidentes”.
    ouvrir un compte à l’étranger, oui, mais encore faut-il pouvoir:

    a- Facilement s’en servir pour les dépenses du quotidien en € (virements, chèques, carte bancaires…)
    b- Pouvoir y loger des produits financiers bénéficiant des mêmes avantages que les enveloppes avantagées fiscalement en France, telles: Assurance Vie, contrats de capitalisation, voir PEA

    Le point A doit pouvoir être résolu sans trop de difficulté, en revanche le point 2 me parait beaucoup moins accessible.
    Connaissez-vous – par exemple – une banque domiciliée en Suisse qui offrirait ce service ?

    Merci pour votre réponse,
    Bernard

    • Bonjour Edouard,

      Quel est l’intérêt d’avoir un avantage fiscal si un placement est en perte ???? AUCUN !

      Le PEA c’est parfait, mais si je suis en perte, la fiscalité du PEA et du simple compte titre sont identique ! idem pour l’assurance-vie, les PEL etc…

      Pour le quotidien, il est bien entendu pas question d’utiliser ses comptes à l’étranger, il s’agit de conserver une certaine somme en France. Pour la partie étrangère, il s’agit de l’épargne long-terme uniquement.

      L’enjeu des prochaines années, ce n’est pas de GAGNER DE L’ARGENT, c’est surtout de ne pas en perdre !

      La fiscalité est un faux débat, on a inventé plein de niches fiscales sous couvert de réduire les impôts, mais la pluparts des investisseurs ne se rendent pas compte que lorsqu’on a enlevé la CSG et l’inflation, les produits défiscalisés (AV, PEA etc…) rapporte à peine l’inflation.

      L’épargne financière n’a jamais rien rapporté sauf à prendre des risques ! L’idée c’est au moins de conserver cette épargne. Pour le reste, l’immobilier et l’investissement dans les actifs tangibles n’ont jamais été plus d’actualités pour éviter la perte de valeur des monnaies fiduciaires.

  6. Les comptes à l’étranger sont sans nul doute mieux protégés que chez nous… :-))

    • Pat je sens une ch’tite pointe d’ironie, NON ?

      La base de la base pour se protéger : ” surtout mettre tout ses œufs dans le même panier, c’est à dire dans une banque Européenne ! ”

      Qui vivra verra !

    • Merci pour ta note très généreuse !

  7. C’est un très bon article. Pour ceux qui n’y connaissent pas grand chose concernant le système des banques, tu résumes très bien ce qu’il se passe. L’un des meilleurs moyens de conserver ses biens est l’investissement dans l’or, ce matériau est limité ce qui lui donne de la valeur à long terme.
    Merci pour tes explications.

  8. Je ne suis pas d’accord avec vos raisonnements de fin du monde. Vous oubliez de prendre en compte les interventions des banques centrales en cas de crises systémiques bancaires. Certes les banques € vont mals, les besoins en capital (Bâle, Solvabilité…) pèsent sur leurs performances, et les taux négatifs n’arrangent pas leurs comptes. C’est vrai, que les épargnants commencent à trinquer en plaçant à la banque à des taux négatifs (avec les frais de tenue de compte sui commencent à être de plus en plus proportionnels aux encours), mais de là à prévoir la perte de 10% (votre exemple) d’épargne cash française et de recommander de mettre ses sous à l’étranger c’est une erreur.

    • Bonjour Mickael,

      Si aujourd’hui vous êtes banquier ou financier, il est quasi impossible de sortir du discours rassurant du style “tout va bien”. C’est normal, les seuls personnes qui connaissent les risques réels se taisent ou sont mises dehors. En revanche une chose est certaine, l’argent qui est en banque “n’existe pas” ! tout simplement, c’est une dette et si tout le monde devait rembourser tout le monde à l’instant T, on assisterait à un effondrement total.

      Non ce n’est pas la fin du monde de perdre tout son argent, la France a fait faillite 8 fois, et ça repart, pas de soucis, je dis juste que si on a des fonds en euros ou trop de cash (dette) en banque, le scénario à la grec n’est pas loin.

      Autre point important, 10% c’est cas “sympatique” ou le fond de sécurité est en action, mais si ce fond est épuisé, c’est bien 100% que l’on risque de perdre.

      Alors peux-t-on courir le risque de tout perdre juste parce que l’état a “dit que”.

      L’Europe a été construite sur un mensonge, et l’objectif unique des banques centrales est de créer des cycles pour que les banques puissent prospérer sur le dos des individus. Les banques centrales sont privés et recherche uniquement à mettre les banques commerciales en bonne position !

      Savez-vous que 100% des impôts sur le revenu en France servent à payer les intérêts de la dette Française aux banques privées ? pourquoi avant cela la banque de France prêtais directement aux états gratuitement ? L’IR c’est pour les banques ?

      Les taux négatifs ne sont que le résultats d’un excès de dette imposés aux états par la banque. Je suis financier et croyez-moi, si les banques centrales privées (à la solde des banquiers uniquement) n’aident pas les états avec des taux négatifs, c’est la faillite en 10 jours.

      L’état fait faillite, et les banques suivent derrière… Les banquiers ont été trop loin et maintenant on nous demande de ne pas acheter de l’or, de ne pas envoyer notre argent à l’étranger, de ne pas retirer de cash et de payer plus d’impôts pour payer les intérets sans risque aux pauvres banques “sans défenses” !

      NON, le jour ou vous saurez tout sur ce cartel bien organisé, et nous le saurons, nous retournerons à une croissance saine de 0.5 à 1% annuel, pas de cycle de 20% en 5 ans suivi de récessions !

      Regardez le documentaire argent dette de paul grignon, vous y apprendrez ce qu’est l’argent… de la dette pur ! Achetons des vrais actifs tangibles et mettons ces vampires au service de la vraie économie, pas celle des produits dérivés !

      Je sais, l’histoire de la banque au service de ses clients et de l’économie est tellement “belle”, mais tellement “fausse” que cela prend un peu de temps pour s’en rendre compte.4

      Merci pour votre message, cela permet de rapprocher nos points de vu. En attendant, un peu de prudence ne fait pas de mal, si on a un peu d’or, un peu de devises, un peu de cash à l’étranger et que tout se passe bien ! On fait alors le chemin inverse… qu’est-ce que ça coute ?

  9. Pour commencer il y a toujours des alarmistes et si on les suit la plupart du temps (par exemple sur les marchés financiers on court à notre perte la plupart du temps). Pour en discuter tous les jours avec les clients, il faut savoir que les banques françaises sont beaucoup plus serieuses que les pseudo banques anglo-saxonnes type Goldman Sax qui ne sont pas des banques de détails comme les grosses banques françaises. Les banques implantées localement avec des agences près de chez vous gardent l’épargne des clients localement et ont pour but de servir l’économie locale pas de spéculer sur Wall Street comme les banques d’investissement. Ensuite les 3 plus grosses banques françaises ( très solides je vous rassure voir le ratio de fond propre doublée depuis 2008) sont ce que l’on appelle des banques systémiques, donc si elle venait à faire faillite, elles emportent tout le système ! Autant vous dire que je ne donne pas cher de nos économies capitalistes dans ce cas là et de tout autres investissements tous étroitement liés (actions, or, immobilier, etc.). Donc autant vous dire que les états ne laisseront jamais faire cela les intérêts sont trop importants. Au risque d’abonder contre votre thèse, pour moi la sécurité se trouve dans les banques systémiques (to big to fall) car aucun état ne laissera tomber une entreprise de cet ordre. Le grand public ne le sait pas toujours, mais l’état est déjà venu au secours d’une banque très rapidement dans les années 2010 et pourtant elle n’était pas systémique. Une des banques systémiques que je connais bien représente presque 30% du financement de l’économie française ! Sans elle et en faisant faillite nous rentrons dans un monde inconnu où l’argent ne sera peut-être plus l’étalon et certainement que du papier sans valeur…

  10. En effet pour plus de protection cette devise ne doit pas être uniquement l’Euro.

  11. bonsoir,
    je suis assez du même avis que Mickaël.
    Personnellement, je ne table pas du tout sur un scénario de crash en France. Personne n’a à arriver à un crash sur la France a commencer par les créanciers.
    Je m’intéresse à l’immobilier et vos vidéos sur le sujer ultra bien faites.
    mais a mon avis, il faut choisir entre placement immobilier et projections de crack monétaire.
    Si les banques dévissent, vos locataires seront les premiers a arrêter de vous payer.
    Par contre, le proprétaire devra lui payer la banque dans tous les cas.
    Quant au sujet d’investir dans des devis étrangères pourquoi pas.
    je privilégie pour ma part la suisse qui possède la meilleure résiliance hors CEE.
    attention cependant, tout placement en devises est risqué si l’euro remonte.
    et personnellement, une légère remontée n’est plus à xclure
    bref il n’y a pas de solution magique

  12. Hello,
    J’ai toujours pensé que mon argent était en sécurité à la banque. Merci de m’avoir éclairci à ce sujet.
    À bientôt

  13. Hello,
    J’ai toujours pensé que mon argent était en sécurité à la banque. C’est là un article très intéressant qui m’a énormément fait réfléchir. Je compte d’ailleurs suivre tes conseils et diversifier mon capital.
    Au revoir

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *