Page des menu
TwitterRssFacebookLa chaîne YouTube
Catégories

Rédigé par le 23 Août 2016

Faut-il choisir les villes de taille moyenne ou les grandes villes pour investir ?

Faut-il choisir les villes de taille moyenne ou les grandes villes pour investir ?



Dans cette vidéo tournée en Islande, je reviens sur les raisons qui m’amène à privilégier les villes de taille moyenne par rapport aux grandes pour investir dans l’immobilier. Je reviens sur des croyances qui persistent chez les investisseurs immobilier : l’emplacement !

Je vous laisse découvrir les réponses en vidéo.

La reproduction, intégrale ou partielle de cet article, est autorisée dès lors que la mention "independancefinanciere.fr tous droits réservés" est ajouté, accompagné d'un lien vers cette page.


immeuble de rapport formation

14 Commentaires pour "Faut-il choisir les villes de taille moyenne ou les grandes villes pour investir ?"

  1. Hello Etienne

    merci pour cette vidéo très instructive,

    ton screener d’anomalies de marché “immo” est parfaitement calibré :-)

  2. Quel paysage magnifique !
    l’arme absolue contre la vacance locative, c’est de proposer un logement séduisant, en tout cas plus que les autres sur le marché. c’est aussi “simple” que ça.
    Investir dans une petite ville vous permet d’obtenir un bon rendement, même en location simple. Dans une grande ville, pour la même rentabilité il vous faudra certainement passer par la case “location courte durée”, bien plus lourde à gérer!

  3. Comme je suis d’accord avec toi :)

    La ville dans laquelle je préfère investir et dans laquelle j’obtiens mes meilleurs rendements est une ville de 20000 habitants.
    C’est le bon compromis entre prix d’achat abordable et facilité de location :)

    Par contre, j’éviterai d’investir dans les zones trop rurales car la revente est plus difficile.

    L’idéal pour moi : une ville entre 10000 et 30000 habitants. :)

    • Tout dépend de la région effectivement mais entre 10 et 30k me semble un bonne cible en général !

  4. Merci Etienne pour cette vidéo, tu as répondu à la question que je me pose depuis quelque semaines et comme véronique à qui tu répondais dans la vidéo, je suis également dans le 74. L’immobilier est tellement cher que je me posais la question si ce n’était pas plus judicieux d’acheter dans des zones moins cher pour aller chercher de la rentabilité tout en réduisant le risque financier. Tu fais également bien de rappeler qu’une étude de marché préalable est malgré tout importante.

    Au plaisir, Steve

  5. Bonjour Etienne,

    Merci pour ta vidéo. C’est vrai que dès que j’ai parlé à mon entourage que je voulais faire un investissement dans un immeuble de rapport dans une ville éloignée, nombreuses sont les personnes qui m’ont dit que c’était insensé de faire de la sorte.
    Mais ton argumentaire me réconforte dans mon choix.

    • Règle N°1 : ne jamais écouter que les personnes qui ont déjà investi… sinon c’est une perte de temps et d’énergie !

  6. Bjr le meublé dans les zones rurales est il possible ?

    • Oui pour le tourisme et le meublé d’affaire, mais c’est beaucoup plus rare pour le meublé à l’année. Il est parfois possible de faire de la location nue avec meubles à disposition.

  7. Coucou,
    Je songeais justement à investir dans une petite ville et ta vidéo m’a convaincu. Merci pour ce partage.
    Au revoir

  8. bonjour Etienne
    je souhaiterais investir dans un immeuble de rapport à Béziers car dans notre département les prix sont trop élevés et, j’habite dans l’Isère à saint Marcellin donc 3 heures de route de Béziers. si la rentabilité est bonne et qu’l’affaire est saine est ce une bonne décision

  9. Vidéo très intéressante. J’aime bien vos conseils. Le conseil qui a le plus attiré mon attention est le suivant : “Règle N°1 : ne jamais écouter que les personnes qui ont déjà investi… sinon c’est une perte de temps et d’énergie !
    “. Je suis tout à fait d’accord, et je vais l’appliquer désormais.

  10. Bonjour,
    c’est intéressant cette vidéo. C’est la première fois que j’entend parler de la proportion de logement locatif comme argument en faveur des petites villes. C’est vrai que en y réfléchissant bien, c’est logique. Les gens à la campagne sont plus souvent propriétaires et vivent dans leur maison. En tout cas, de mon côté, j’ai investi dans une grande ville (très grande même :) mais avec tous les avantages de la petite ville : prix au m2 très bas, forte demande locative, beaucoup de propriétaires donc peu d’acheteurs ! Par contre, c’est pas en France mais à Budapest ! Et franchement, pour l’instant je ne regrette pas. La rentabilité dépasse mes espérances (plus de 8% nette!). J’avais un peu peur de me lancer au début, c’est quand même pas à côté. Mais en fait la ville est super et je suis tombé sur un Français qui connait bien le marché et à qui j’ai pu faire confiance (https://budapest-investissement-immobilier.com/). Il s’occupe aussi de la gestion pour moi donc je n’ai absolument rien à faire. C’est vraiment pratique, et finalement qu’à deux heures de la France en cas de problème.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *