Les investisseurs errants à la recherche de miettes de rendement
Contact Espace client Investir dans l'OR <<< conférence en replay ici

Investir n’a pas de sens si le rendement est nul et le risque important !

L’inflation et la fiscalité mange votre rendement

Beaucoup d’investisseurs pensent gagner de l’argent alors que la fiscalité et l’inflation réduisent leurs efforts à zéro. En effet, aucun intérêt de faire de 3% de rendement si l’inflation est de 2%. De même, aucun intérêt de faire du 3% si vous êtes fiscalisé à hauteur de 41%.

Le couple rendement risque

De la même manière, il est inutile d’investir sur un placement avec un rendement de 2 ou 3% net d’impôt si le risque est élevé. Prenons un exemple concret :

  • Vous investissez sur un placement boursier à 10% brut
  • L’inflation est à 2%
  • Votre TMI est à 41%
  • Votre risque est à 30% (moyenne des marchés)

Dans ce cas de figure, votre rendement net d’impôt est à 3.48% (10% x (1- (41% + 15.5%)). En tenant compte de l’inflation vous êtes à 1.48%.

En effet, pour résumer, vous prenez un risque de 30% sur votre capital, pour obtenir un rendement net après impôt corrigé de l’inflation de 1.48%

Pensez-vous que cette situation est normale ? BIEN SUR QUE NON !

Dans cette vidéo très courte, vous découvrirez ma vision des choses et vous verrez que l’illusion est parfaite !

Merci de partager cette vidéo ou le lien vers cette page ! Bonne vidéo à vous

Etienne

Etienne BROIS

Etienne BROIS, l'auteur de ce blog est Conseil Indépendant en Gestion de Patrimoine sur Angers. Ex-ingénieur à l'international, il aide ses clients à construire leur avenir financier en leur proposant des solutions originales taillées sur mesure comme l'investissement dans des immeubles de rapport par exemple. A travers ce blog, il vous propose de vous livrer sa vision, ses secrets et de vous faire profiter de son expérience pour gagner en liberté et ainsi maîtriser votre temps.

Cet article a 10 commentaires

  1. Bonjour Etienne,

    Merci pour cette vidéo. La situation est en effet plus que préoccupante.

    Concernant l’or :

    Tu parles d’acheter et de stocker de l’or en dehors du système bancaire.

    A ma connaissance, soit on le stocke chez soi (cela peut-être risqué) ou on fait appel à des services comme AuCoffre.com ou d’autre.

    En cas de crise, dans la panique ou la défiance ambiante, comment ces sociétés vont elles continuer à fonctionner et garantir leur service ?

    Ma question : concernant l’or ou l’argent, as tu d’autres propositions ?

    Concernant l’immobilier :

    La chute du système fiduciaire peut avoir un effet important sur le business model d’une SCI. En effet, tout est bati sur une prise de risque versus un revenu versé par les locataires.

    Ma question : Si ceux n’ont plus assez d’argent pour payer, que se passe t il ?

    cdt
    Laurent

    cdt
    Laurent

    1. Bonjour Laurent,

      En cas de crise monétaire, l’euro ne voudra plus rien mais les actifs tangibles rapporteront toujours. Le changement de monnaie profitera aux salariés, mais pas aux rentiers ou aux retraités ! Il faut prévoir une courte période de transition au cours de laquelle il peut y avoir des difficultés mais en règle générale, le changement de monnaie n’est pas si brutale que cela !

      Investir dans un immeuble est un bonne solution pour avoir des revenus alternatifs et l’or vient donner un coup de main en cas de crise majeure et pendant la phase de transition. Si on a que de la monnaie papier, on est « dépendant » et « esclave » du système…

      Sortons de ce système injuste par l’or et l’immobilier !

  2. Bonjour et merci pour tes lumières que tu nous partages.
    Une question qui reste nébuleuse pour moi après cet article est comment jauge tu la valeur d’un investissement immobilier sans chercher le bon rendement ? Je comprend que le sujet de l’article est sur la diversité du portefeuille dans les biens tangibles. Mais autant avoir du tangible dans l’immobilier avec un haut rendement, non ?
    En te remerciant,

    1. Oui il faut du tangible et donc je suis d’accord sur l’or et l’immobilier :

      – L’or pour stock
      – L’immobilier pour le flux

      C’est la raison pour laquelle l’épargne financière ne vaudra JAMAIS RIEN et qu’il n’est même pas intéressant de savoir si on fait du 5 ou du 10%… car 10% de rien ça fait RIEN !

  3. Coucou,
    C’est gentil de ta part d’avoir partagé cette vidéo. Je ne pensais pas qu’il y avait autant de choses à considérer avant de faire un investissement.
    À très bientôt

  4. Effectivement l’epargne financiere ne vaut rien mais elle reste absolument prioritaire et necessaire pour se constituer une epargne de precaution, disponible sous 48h max. Pour ma part elle se monte a 1 an de salaire.

    1. Disponible sous 48h sous réserve d’acceptation de la banque et dans des conditions normales effectivement !

      Je suis d’accord pour l’épargne de précaution, c’est important, mais pas dans la même banque et à pas tout sous forme de monnaie fiduciaire

      Merci Arnaud

  5. ca fait quand même pas grand chose comme possibilité ! la pierre ca marche pas mal, même si maintenant l’investissement locatif est complexe avec la recrudescence des impayés (c’est une catastrophe depuis 1 an, et les assurances sont inefficaces) mais quid du risque d’un crack? voir pire, d’une guerre qui viendrait dévaster vos logements ? d’une catastrophe politique qui n’est pas prise en compte… Puis investir dans l’or c’est sympa mais bon, ca fait quand meme peur !

  6. J’ai un tracker acheté 16.45 en 2010 qui fait 220 aujourd’hui détenue depuis neuf ans éligible au PEA et 4% d’or hors qui me coute très cher! Ou est-il le risque? J’ai choisi mon camp (CSG à 17,1 et 1,8 d’inflation) Les hausses de l’or compensent à peine les baisses à la bourse. Les taxes sur la pierre augmentent d’une manière drastique hors résidence principale. La cause est le besoin du moment d’investir dans l’économie. A mon avis la grave erreur de votre raisonnement est d’oublier le facteur temps .

    1. Bonjour, merci de me donner le nom de ce tracker incroyable, car sans aucune prise de risque, faire plus de 1000% sur 9 ans sans prendre de risque, je pense que ça vaut le coup !

      Ensuite, sur quel montant total investi sur les 9 ans ? et enfin, quelle diversification, car il y a fort à parier qu’investir 100% de son capital sur une somme de 100 000€ sur 9 ans reste une opération aléatoire et risquée. Si ce n’est pas le cas, alors merci de donner la photo finale en tenant compte de toutes les pertes. Et quid des 9 prochaines années, 1000% également.

      Pour terminer, si échanger des actions émises il y a 40 ans était un moyen de financer l’économie je serai preneur également, car l’émission de nouveau titre permet de financer des projets, mais l’échange d titres déjà en circulation ne finance plus rien à par le formidable jeu à somme nulle ou 5% des investisseurs professionnels plument courageusement (c’est ce qu’on dit !) les 95% de néophytes. ça ne se voit que lors des grandes crises bien sûr ! Donc merci de me donner le nom de ce tracker qui semble très intéressant, très certainement avec un fort effet de levier.

Laisser un commentaire

Fermer le menu